Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port TTC À définir
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Qui sommes-nous ?

La société Deylon a été créée en 2006 par Eddy Phelizon et Eric Bidaut avec pour objectif le développement et la commercialisation d’un traitement dermo-cosmétique du bouton de fièvre à base de teintures-mères et d’huiles essentielles de plantes.
Son siège social est situé 90, avenue Niel – 75017 Paris (France).

Eddy Phelizon est pharmacien, DESS de pharmacologie, Université Paris V René Descartes.

Eric Bidaut, diplomé de l’Ecole Française d’Electronique et d’Informatique (EFREI) et de la Cranfield School of Management, aura passé 25 ans dans des entreprises de haute technologie avant de s’impliquer dans le rachat d’entreprises et la conduite de nouveaux projets.

Pendant ses deux premières années d’activité, Deylon bénéficia du soutien de l’Université Paris V René Descartes traduit par la mise à disposition des équipements de son laboratoire de galénique.

SilveRpès

En tant que pharmacien d’officine, Eddy Phelizon se trouvait fréquemment confronté à ce que sa clientèle appelait « bouton de fièvre ». Cette manifestation d’une crise virale induit une inflammation violente, douloureuse, à l’aspect peu esthétique. Devant le peu de résultats obtenus par les molécules prescrites par voie topique tout comme par les médications « conseil », il décidait de mettre au point une formulation susceptible d’avoir une efficacité suffisante dans le soulagement de cette affection très répandue.

Dans le traitement traditionnel de l’herpès labial, force était de constater un vide. En effet, le schéma thérapeutique habituel ne se préoccupe pas de la régénération des tissus lésés. Or c’est précisément cette inflammation, cette induration des tissus abîmés, qui provoque la gêne et la douleur constatée. C’est en abrégeant cette période de restauration des tissus, mais aussi en l’anticipant, que SilveRpès, gel composé de teintures-mères et d’huiles essentielles de plantes, voit son action de confort s’affirmer.

Pour le persuader du bien-fondé de ses travaux, Eric Bidaut se vit confier des échantillons du produit qui allait devenir SilveRpès, lui proposant de les remettre à fin de tests, à ceux de ses proches qui avaient à souffrir de boutons de fièvre. Le retour positif fut immédiat. Le produit fut ainsi qualifié par une amie britannique " The only thing, so far, which eases the pain and unsightliness of the virus". Il décidait alors de s'investir dans le projet.

De longs mois furent consacrés à l'industrialisation du SilveRpès, à la réalisation des tests réglementaires et des essais cliniques, lesquels confirmèrent l'efficacité de la composition et de sa forme galénique.

L’étude clinique réalisée par le Laboratoire Dermscan a ainsi établi :

  • SilveRpès entraîne une résorption plus rapide des symptômes de l’herpès labial, en particulier pour les paramètres suivants : vésicule, ré-épithélialisation, taille et croûte ;
  • SilveRpès a présenté une bonne tolérance sur le plan cutané ;
  • SilveRpès a été apprécié par les volontaires pour ses caractéristiques organoleptiques et son efficacité. La majorité des volontaires souhaiterait poursuivre l’utilisation de SilveRpès et serait susceptible de l’acheter à l’issue du test.