Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port TTC À définir
Total TTC
Continuer mes achats Commander

Prodome : un picotement annonciateur...

Prodrome : un picotement annonciateur...

Libération des virus dans l'espace synaptique pendant le prodrome

Prodrome, picotement précédent l'apparition du bouton de fièvre, tire son nom du grec prodromos, signifiant précurseur. Cette gène sourde et agaçante se trouve ressentie sur la zone où apparaîtra le bouton de fièvre. Le prodrome résulte de deux actions successives consécutives à la réactivation du virus de l'herpès dans sa zone de stockage  ganglionnaire.

Tout d'abord, dans quelques cellules nerveuses, le virus dormant sous sa forme la plus dépouillée (ADN) doit reformer son habitacle complet pour aller se reproduire dans le tissu labial. Les cellules nerveuses, c'est-à-dire les neurones, sont mises à contribution pour réaliser cette fabrication. Ce détournement très ciblé de la mécanique de synthèse des protéines produit des signaux acheminés aux tissus innervés, accentuant le phénomène de picotement (prodrome). A ce stade, il faut noter que la synthèse des virions migrant vers les tissus labiaux, ne détruit pas les cellules concernées à la différence de ce qui sera observé sur la zone du bouton de fièvre.

Ensuite, tous les virus migrent le long des axones pour arriver aux zones de jonctions avec les cellules, puis se trouvent libérés dans l'espace liquide inter-synaptique pour enfin entreprendre le processus de destruction cellulaire, en commençant à s'attacher aux parois tissulaires. Cette migration va également provoquer l'irritation nerveuse à l'origine du prodrome et accentuer les démangeaisons perçues à l'endroit où le bouton de fièvre va se manifester.

La réactivation et la migration virale durent au minimum 6 heures. La connaissance de cette étape initiale du bouton de fièvre est primordiale car, fait unanimement reconnu, il s'agit dès les prémices de la poussée herpétique de préparer les tissus à combattre la reproduction virale. À ce stade, l'application de topiques est recommandée.

C'est pourquoi il faut appliquer SilveRpès dès les premiers picotements ressentis : en effet, les composants de SilveRpès interviendront avant l'arrivée du virus sur la zone où le bouton de fièvre se serait développé !

 

Commander le roll-on SilveRpès : Bouton de fievre traitement à base d'huiles essentielles.